CUP OU PAS CUP ?

Alors là ma pote, si tu connais pas la cup il faut faire quelque chose…

L’autre jour Pauline débarque chez moi en panique. Comme si elle s’était coupée du monde depuis 2 ans, elle vient de découvrir l’existence du syndrome du choc toxique lié aux tampons (http://santecheznous.com/condition/getcondition/syndrome-du-choc-toxique) … Mur des lamentations : « Mais c’est pas possible, je ne peux pas me remettre aux serviettes hygiéniques, j’ai déjà mis 3 ans depuis mes premières règles à savoir mettre un tampon convenablement ! Et t’imagine la piscine sans tampons, no way ! » Finalement je réussi à placer 2 mots : « Tu ne connais pas la CUP ? ». Silence, yeux ronds : « Hein, c’est quoi la cup ? ». Tsk, tsk, Pauline t’as vécu dans une grotte ou bien ?

Par ici le récap Cup à

La cup c’est un récipient en silicone végétal ou médical qui permet de récupérer le sang des menstruations. C’est comme une petite tasse souple que tu insères dans le vagin et qui est capable de récupérer plus de fluide que n’importe quel tampon absorbant ! Le mieux ? Tu peux la garder plusieurs heures (entre 8 et 12 heures selon les marques) sans la sentir et sans être gênée ! C’est sans doute la meilleure alternative aux tampons et aux serviettes ! Toi ma Pauline, impliquée dans l’écologie, sportive … elle est faite pour toi, c’est clair !

Sais-tu qu’une femme utilise environ 15 000 tampons dans sa vie  … multiplie ce chiffre par le nombre de femmes dans le monde et tu comprendras alors l’impact écologique que produisent les tampons et serviettes !

La cup, tu l’achètes une fois et tu peux la garder jusqu’à 10 ans (bonjour les économies !) ! Si tu as toujours peur de t’insérer une coupelle en silicone dans le vagin, rassures-toi, elle est exclusivement faite sans produits chimiques nocifs, elle est hypoallergénique et n’est pas irritante #safe

Allez ma Pauline, fais pas cette tête je te montre…

Elle découvre l’objet que je lui présente, le tâte, le renifle, le plie … Et là elle me répond : « C’est quand même un peu dégueulasse tout ce sang qui stagne là-dedans … Un bon bain à bactéries ! Comment on fait pour la nettoyer ? »
Je repars dans un cours de techno spécial Cup : Bonne question, merci de l’avoir posée J Nettoyer sa cup est évidemment impératif mais super facile (notre vagin est protégé par une muqueuse super spongieuse qui garde tous les produits qu’on y met à vie ).

  • Avant tes règles tu dois stériliser ta cup. Pour cela, rien de plus que de l’eau bouillante dans une casserole, tu plonges ta cup à l’intérieur pendant 7 minutes (il faut qu’elle flotte donc met suffisamment d’eau, sinon tu vas la faire cramer 😉 ). Et hop, elle est stérilisée ! Fini les bactéries, les champignons, le sang stagné … Tout est propre ! Mais je te connais, toi et tes frayeurs sur les bactéries, toujours ton gel hydroalcoolique à la main … Ne nettoie surtout pas ta cup avec, ça peut être très dangereux pour ton vagin et tu risques de la détériorer. En fait, juste de l’eau chaude suffit, pas de vinaigre, d’alcool ou de savon détergent, RIEN ! Puis s’il te vient l’idée de la mettre au lave-vaisselle comme pour faire cuire ton saumon (http://www.amasauce.com/jai-teste-la-cuisson-au-lave-vaisselle-ben-ouais-ca-sfait/), oublie, les produits détergents sont très mauvais pour tes muqueuses encore une fois …

 

  • Pendant tes règles, tu dois vider et rincer ta cup 2 à 3 fois par jour. Le mieux est de le faire chez toi, sous la douche, ça t’évite d’en mettre à côté et de te tâcher. Tu ne prends pas 3 douche, certes… Sinon, tu te mets au-dessus de n’importe quelle évacuation et le tour est joué, tu la vides et tu la rinces juste sous l’eau claire. Toi Pauline t’es une meuf in, tu sors, tu bosses, tu vas au sport, bref t’es toujours en vadrouille. Comment rincer ta cup dehors sans devoir te taper les regards de toutes les femmes qui sont aux toilettes avec toi ? L’astuce c’est les toilettes pour personnes handicapées, toujours un lavabo à l’intérieur 😉 Sinon, tu peux te référer à Clean Your Cup (https://www.tipeee.com/clean-your-cup), c’est une plateforme participative qui référence les espaces publiques qui permettent de rincer ta cup à l’abris des regards ! Ils créent des cartes interactives des lieux « Cupsafe » partout dans le monde ! Tu peux les repérer grâce à leurs stickers. Grâce à eux, tu sors avec ta cup en toute tranquillité ! Quand tes règles sont terminées, tu vidanges ta cup (évidemment), tu la rinces, et tu la ranges !

 

Et oui ma Pauline, la cup c’est un peu notre Saint Graal. Mais je sens qu’une question te travaille : Tu te demandes comment tu la mets en place correctement, s’il y a risques de fuites etc.. Questions légitimes.

J’enchaine sur une démo :

J’ai pris la cup dans la main et je l’ai pliée pour lui montrer , le mieux est d’avoir les mains humides.  En fait, la cup produit un effet ventouse qui lui permet de ne pas tomber. Elle se fixe aux parois et reste bien en place. Pour l’enlever il suffit d’annuler l’effet ventouse, c’est-à-dire pincer en bas pour laisser passer l’air. Le premier mois tu vas peut-être la sentir un peu et avoir des difficultés à l’enlever, mais après ça ira tout seul, promis.

Pauline essaie à son tour et prend vite la main. Ses yeux brillent ! Elle me dit : « je crois que tu m’as convaincue … j’ai vraiment envie de tester ! Mais comment la choisir ? »

Tout d’abord il faut que tu choisisses la taille ! Il en existe deux, une petite et une grande en fonction du flux de chacune. Après, il y a de plus en plus de marques de cup qui existent et qui diffèrent selon le prix, la souplesse, la couleur etc. Je te conseille de regarder ce comparatif des différentes marques (http://coupemenstruelle.net/coupes-menstruelles-notre-comparatif-en-2017/) et d’aller voir sur les forums ! Moi j’utilise la FleurCup (http://www.fleurcup.com/fr), elle est transparente et assez souple.

Pauline m’écoute à peine…sur le départ comme une furie pour acheter la première cup venue !

Hold on girl ! Il y a quand même des contre-indications : les jeunes mamans devront attendre 1 ou 2 cycles après le retour de couches pour mettre une cup. Pour les sujettes aux infections vaginales, bartholinite ou mycose, elle est tout simplement déconseillée. Pour les jeunes filles, il est préférable d’attendre le premier rapport sexuel sinon elle peut déchirer l’hymen.

Toi ma Pauline, tu peux foncer et essayer la cup, elle n’a que des avantages : écologique, économique, pratique, fiable et invisible … Moi je saurais pas revenir en arrière !

Pauline m’embrasse, claque la porte et le téléphone sonne … « Allo ma chérie, c’est maman, dis-moi tu as entendu parler des serviettes hygiéniques lavables et réutilisables ? » Et c’est reparti …

Et vous les filles, cup ou pas cup ?

 

Une réflexion sur “CUP OU PAS CUP ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s